top of page
Rechercher

Le conseil Alcette: Je fais appel à un brocanteur pour vider ma maison: les points clés

Dernière mise à jour : 22 sept. 2023



Lorsque l'on fait appel à un professionnel du débarras, on ne sait pas toujours à quoi s'attendre.

Promesse de débarras gratuit contre reprise des objets de valeurs, débarras à un prix vraiment modique et pourquoi pas même débarras payé par le prestataire, on trouve de tout à tous les prix avec de bonnes mais aussi de mauvaises surprises.


Cet article a pour but de vous donner les points clés à vérifier avant de signer votre devis de débarras.


- Le débarras "gratuit ou rémunéré", une formule pour ne pas dépenser


Les publicités pullulent sur internet. Certains prestataires promettent de tout débarrasser, de prendre à leur charge tous les frais du débarras et même pourquoi pas de vous payer pour venir travailler chez vous. C'est parfois parfait, mais cela peut aussi être beau pour être vrai.


Bien entendu, il ne s'agit pas ici de d'entailler la réputation des brocanteurs et autres marchands d'art. Certains professionnels sont vraiment...professionnels. Avec une bonne connaissance des objets et du marché, ils pourront estimer vos biens et déterminer si le jeu du débarras gratuit ou rémunéré en vaut la chandelle (pour eux). Malheureusement, vous risquez aussi de tomber sur des prestataires beaucoup moins sérieux.


- Les risques du débarras gratuit ou rémunéré


Le premier risque est très facile à deviner. Il est lié à l'estimation de vos biens. Vous vous retrouvez face à un "sachant" qui prétend estimer vos biens dans le cadre d'un débarras "gagnant-gagnant" (votre débarras est gratuit et le brocanteur récupère des objets pour se rembourser). Parfois, vous avez malheureusement face à vous un sachant qui garde ses connaissances pour lui. Alors que vous présentez votre ménagère familiale, le prestataire se désole pour vous que celle-ci soit en métal banal car "s'il s'agissait d'argent, il y aurait un poinçon en forme de tête de Minerve" sur vos couverts. Pourtant, il suffit d'une connaissance basique pour savoir qu'un objet en argent peut être dépourvu de poinçon (idem pour l'or 18K ou le poinçon français est le plus souvent une tête d'aigle).


Autre situation, c'est le cas de la trouvaille. Alors que votre prestataire débarrasse votre bien immobilier, il fait une trouvaille (un lingot d'or, un bijou, un tableau caché derrière une armoire...). Deux situations, soit vous avez convenu que le débarras était gratuit et non rémunéré quoi qu'il trouve et dans ce cas, tant mieux pour lui, c'est un aléa, et l'aléa est en faveur de votre prestataire, soit c'est un débarras rémunéré et cette trouvaille devrait donc réévaluer la rémunération de votre débarras, à la condition que le prestataire vous fasse part de sa trouvaille.


Enfin, dernière situation. et peut être la moins élégante, c'est la situation du "oh il n'y a rien chez vous". Vous avez un rendez-vous pour convenir d'un débarras gratuit ou rémunéré et vous vous retrouvez avec un devis...payant. Le besoin de débarras intervient souvent dans une situation d'urgence (signature de la vente dans quelques jours, clôture de la succession, fin de préavis proche,...) et le prestataire se dit qu'au regard de votre situation, vous n'aurez pas le temps d'aller voir ailleurs. Alors que votre débarras devait être opération gratuite et même pourquoi pas rémunératrice, vous vous retrouvez à devoir payer l'opération.


Attention, encore une fois, il ne s'agit pas de dénigrer les prestataires qui proposent des débarras gratuits ou rémunérés, certains sont très sérieux. Pour autant, le but de cet article est de vous faire part des mésaventures que certains client peuvent rencontrer avec des mauvais prestataires. Il y a de tout, du très bon et du très mauvais.


Petite anecdote sur un très mauvais prestataire. Dans le cadre de mon autre entreprise (nous collectons des livres chez les particuliers pour leur donner une seconde vie), j'ai pu assister à de nombreux débarras (les prestataires de débarras n'ont souvent pas envie de s'occuper des livres et font donc appel à cette structure). Je me souviens d'un débarras gratuit durant lequel le prestataire avait reprit des mains un cadre photo protégeant une photo de famille du client en expliquant "maintenant c'est à nous". Vous vous en doutez, ce fut notre dernier chantier avec ce prestataire.


- Nos conseils


1. Tout d'abord, renseignez-vous sur votre prestataire. Il dit avoir de bonnes références? Google est votre ami pour vérifier ses dires!


2. Le prestataire clame la phrase magique "Oh il n'y a rien de valeur chez vous". C'est parfois vrai, mais dans tous les cas, faites plusieurs devis pour voir si tous les professionnels pensent la même chose.


3. Demandez un devis écrit précisant ce qui est compris dans la proposition de débarras et surtout le montant et l'inventaire des objets repris.


4. Demandez la preuve qu'il déclare ses équipiers. Le prestataire peut faire appel à des ouvriers indépendants mais dans ce cas là, il doit avoir des factures. Il arrive parfois que les prestataires qui proposent des débarras gratuits ou rémunérés s'entourent d'ouvriers non déclarés pour faire baisser le coût du débarras.


5. Demandez lui son attestation d'assurance (un prestataire de débarras sans assurance...n'est pas un bon prestataire).


Cette petite vérification vous permettra de sonder le sérieux de la personne qui propose de vous débarrasser gratuitement.


N'hésitez pas à vous rapprocher d'Alcette pour bénéficier d'une méthode qui vous évitera les éventuels désagréments évoqués dans cet article. A la différence des prestataires classiques, nous ne sommes pas juge et partie. Alcette propose une méthode de débarras pour valoriser au mieux vos biens. Notre commissaire priseur vient expertiser vos objets. Tout ce qui peut être vendu est proposé, par ses soins, dans une vente aux enchères. Le gain obtenu vous revient. Tous les objets qui ne peuvent être vendus mais qui peuvent avoir une seconde vie sont donnés à nos partenaires associatifs. Vous recevez en échange une réduction d'impôts. Enfin, tous les biens qui ne peuvent être vendus ou donnés sont recyclés. Vous retrouvez un bien vide prêt pour vos nouveaux projets en valorisant vos biens.







32 vues0 commentaire

Comentários


bottom of page