top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurALCETTE

La belle découverte: Deux Joulia dans l'armoire


Un matin froid de Février. L'équipe Alcette se rend dans une ville du Val-d'Oise pour effectuer un inventaire dans un charmant pavillon. Les héritières nous ont prévenu: "chez nos parents, il n'y a pas grand chose de valeur". Nicolas, le commissaire priseur partenaire d'Alcette, l'œil attentif, ouvre les placards un à un pour identifier et expertiser les objets. Beaucoup de mobiliers de goût, certes, mais effectivement, rien à proposer en vente aux enchères pour le compte des héritières. Ce n'est pas un problème, la majorité des objets sont dans un parfait état et trouveront une seconde vie chez notre partenaire Emmaüs.

Consciencieux, Nicolas aidé de Quentin continuent quand même un tri minutieux des objets. Arrivés dans la salle à manger, deux bonnetières rustiques se font faces. Remplies de verreries et de vaisselles quotidiennes, rien ne présageait la découverte d'une merveille. Et pourtant! Cachées dans la pénombre de la première bonnetière, tout au fond du meuble, deux petites pointes de grès dépassent d'un grand saladier. Quentin, tend délicatement la main pour attraper la première pointe. Il découvre alors un joli vase, en forme de châtaigne et le pose sur la table de la salle à manger. Nicolas retire la seconde pointe. Une châtaigne similaire à la première! Nicolas pose alors cette seconde châtaigne de grès sur la table pour la rapprocher de la première puis la reprend et la fait tourner dans ses mains avant de s'exclamer: "tu ne vas pas me croire, ceux sont des Joulia". Devant eux, deux vases d'une célèbre céramiste, Elisabeth Joulia. Réalisés dans les années 70, ils sont un témoignage de la pensée artistique de l'élève des Lerat: l'obsession de la nature. Très heureuses de cette découverte, nos clientes ont confié leurs vases à Nicolas. Résultat des enchères: 10208 euros frais inclus.


Pour bénéficiez de la méthode débarras-valorisation dans le cadre de votre succession, il suffit de cliquez ici:






12 vues0 commentaire

Comments


bottom of page